White_Butterfly.jpg
L_Charrin-53_web.jpg

MUSIQUE VÉGÉTALE

Écouter la musique des plantes, jouer et chanter avec elles

 

me permet de vivre une profonde communion avec le vivant. Dans mes conférences-concerts, je partage mon émerveillement avec le public, pour que fleurisse dans les cœurs le souvenir que la nature n’est pas seulement sensible ou intelligente, mais qu’elle a comme nous une conscience. 

Chaque plante, chaque être vibre d'une présence sacrée, sœur de la nôtre, avec laquelle il est possible d’entrer en contact. Avec la musique c’est facile, puisque le mental s’efface pour laisser naturellement la place au cœur...

L'album "Musique Végétale"

Découvrez 8 ambiances musicales bien différentes :

2 solos de plantes, 6 duos d’elles et moi en improvisation.

Vous les entendrez jouer de la flûte, de l’harmonica, de la clarinette et bien d’autres sonorités encore ! 

Album enregistré en 2019.

CD Laure CHARRIN Musique végétale - im
9pndgkffxo8wso4cswgcocskc-source-1294483

Comment ça marche ?

 

Pour entendre la musique des plantes il faut avoir un boîtier capteur (Device U1, qu’il est possible de se procurer ici).

 

Tout d'abord il y a besoin de deux électrodes spéciales, une qui s'enfonce au niveau des racines, et l'autre qui vient pincer légèrement une feuille. Les électrodes captent la différence de potentiel électrique en temps réel entre les racines et les feuilles. Cette différence de potentiel, que nous appellerons plus simplement activité électrique, varie d'un instant à l'autre en fonction de l'environnement de la plante, de son état, etc…

Cette activité électrique qui change perpétuellement est captée par le boîtier qui la transforme en sons musicaux. Car oui, cette activité électrique est musicale par nature ! En effet, le rapport entre toutes les fréquences de cette activité électrique est le même que celui qui existe entre les notes de musique. Il est donc facile d'associer chaque fréquence à une note, c'est ce que fait le boîtier, et on obtient en direct l'image musicale de l'activité électrique de la plante.

 
 
Le boîtier est relié à mon clavier, qui m'offre une banque de sons très large et surtout plus jolie que les sons par défauts du boîtier, qui sont en MIDI… C'est moi qui choisis donc sur mon clavier une couleur sonore, piano, clarinette, vibraphone, synthé ou autre, et avec cette sonorité-là, la plante compose sa propre mélodie toute seule.
Retrouvez les étapes de cette création sur mon blog.

Témoignages

Anaïs

« Il y a un avant et un après la musique des plantes ! Merci pour vos mots, votre regard et votre talent de musicienne : vos duos voix / clavier avec la fougère étaient époustouflants de beauté et d'harmonie. Une nouvelle voix / voie pour ouvrir la conscience, le cœur, et faire plus loin l’expérience du vivant. »

Michel

"Je tenais encore à vous remercier pour votre belle conférence sur le langage et la musique des plantes, hier à Dieulefit ! C'était une révélation pour moi de savoir que les plantes pouvaient d'une certaine manière communiquer avec les êtres humains. Ce que vous m'avez apporté hier est irremplaçable !!!»

Bella

« Émerveillement ! Saisissement d’entendre la musique produite par une plante, émotion pure, plongeon dans le sacré de la vie… Et le duo entre la plante et vous, où on sent que vous dialoguez ensemble comme deux musiciens en chair et en os, où la plante vous répond, c’était magique !  Merci »