Rechercher

Dimanche de Pâques : Résurrection et entrée dans une vie nouvelle !

Jour de Pâques aujourd'hui, et à chacun de vous je souhaite la résurrection de votre élan premier, celui qui vous a fait plonger sur notre belle planète pour y prendre corps, danser avec elle, y révéler patiemment et joyeusement votre lumière singulière, en harmonie avec celle de tous les autres...


Je me suis levée ce matin avec une énergie débordante comme cela ne m'était plus arrivé depuis longtemps, pleine de joie pétillante après une nuit riche en rêves, bonheur intense ! Mes offrandes d'hier dans la forêt y sont sûrement pour quelque chose (voir publication précédente). Je m'émerveille toujours de la puissance de ces actes rituels et personnels pourtant simples mais qui s'ils sont effectués en conscience, nous relient immédiatement à l'intelligence du Vivant, en réintégrant le sacré au cœur de nos vies. Le sacré et la spiritualité n'appartiennent pas aux religions. Le sacré, la spiritualité, c'est comment je danse avec ce qui me traverse, comment je m'offre à ce Plus-que-moi dont je suis faite, qui me porte et me fait me sentir pleinement vivant, entier, dans toutes mes dimensions d'être...


L'image qui m'accompagne pour ce jour est celle de Marie-Madeleine, la première à avoir vu le Christ ressuscité. Je trouve si touchant qu'il soit apparu à elle en premier. Pas les apôtres, mais elle, une femme, elle et tout son parcours... De la prostituée à l'épouse du Christ ! Que l'on soit homme ou femme, Marie-Madeleine représente la part féminine de nous, la part réceptive, la part sensible. Comme c'est beau ! Cette part sensible de nous qui a souffert, celle qui s'est parfois égarée dans les labyrinthes des relations coupées de leur dimension sacrée -relation avec nous-mêmes, relation avec les autres- cette part-là de nous, comme Marie-Madeleine, si elle se tourne vers ce que représente Jésus et accepte de recevoir son Amour inconditionnel, alors elle peut goûter elle aussi à la paix, peu importe les égarements passés et les chemins de traverse. Tout sert, et le même couronnement est promis à tous, tôt ou tard...


Cette paix est notre héritage, notre droit de naissance, à chacun ! En ce jour de Pâques, je souhaite que cette lumière, la lumière du monde, prenne toute sa place dans vos cœurs et irrigue vos vies d'une sève nouvelle !


Comme il est beau aussi que Marie-Madeleine n'ait pas reconnu tout de suite le Christ mais l'ait d'abord pris pour un jardinier... Quelle merveilleuse image ! Car n'est-il pas cela ? Celui qui jardine nos cœurs, accompagne patiemment nos labours, jette dans nos champs ses semailles pour préparer ses divines moissons...


Jardinier des cœurs et des corps aussi. Incarner autant d'Amour fait passer la matière à un autre niveau, et ce qui ne semblait pas possible le devient... Le Christ a laissé un Germe sur la terre et donc dans le corps de chacun, Germe qui trouve aujourd'hui un terreau fertile au niveau collectif. Il a incarné le devenir solaire de l'être humain.


Alors rayonnons pleinement notre lumière, chacun à sa façon, et c'est notre paix, notre santé, et celle de la terre aussi qui en découleront immanquablement. Rayonner sa lumière, c'est trouver sa joie, sa ou ses manières de servir et de s'offrir au monde. En hébreu où les voyelles ne s'écrivent pas, il y a deux mots qui sont composés des mêmes consonnes : "Shemesh" qui veut dire "soleil", et "Shamash" qui veut dire "serviteur". Celui qui brille est celui qui se met au service du Vivant en lui et autour de lui...


A vous tout le meilleur !



Et... le mandala du jour ! (réalisé en 2016)










30 vues1 commentaire

2020 - Site Wix par Laure Charrin