Rechercher

L'invitation sacrée du coronavirus

Bonjour à tous, face aux remarques reçues de la part de certaines personnes suite au partage de la vidéo ci-dessous, je ressens le besoin d'éclaircir certaines choses.


Tout d'abord grand merci pour vos retours, qui me donnent l'occasion de m'exprimer, et de témoigner avec transparence de ce qui m'habite. Je n'ai absolument aucune prétention, je ne souhaite convaincre ni contredire personne, j'ai simplement à cœur d'offrir mon témoignage en partage, d'exprimer à nouveau ma foi dans le potentiel infini de l'être humain à trouver en lui, main dans la main avec les siens, les ressources pour surmonter les plus grands défis et faire grandir le bien-être de tous. Voilà ce qui m'anime.


Pour commencer, c'est vrai que j'ai peut-être été maladroite, je suis allée un peu vite, j'aurais dû donner quelques explications en publiant cette vidéo, car sans rien y joindre comme je l'ai fait, on pourrait penser que tout ce qui y est dit est ma pensée aussi. Ce qui n'est pas le cas, car je ne suis bien sûr pas une scientifique en train de faire des recherches sur le corona-virus...


La vérité c'est que je n'en sais rien. Cette vidéo m'a simplement fortement interpellée car elle aussi, comme tout ce qu'on nous dit à longueur de temps, semble très bien documentée. Alors qui croire ? Je trouve certaines coïncidences très troublantes, c'est tout, et cela me pose fortement question. N'est-il pas sain de s'interroger, de garder son discernement, de ne pas croire aveuglément tout ce qu'on nous dit, d'où que cela vienne ? Peut-être y a-t-il de la vérité et des mensonges de tous les côtés. Les choses ne sont jamais noires ou blanches, voilà une chose certaine.

C'est pour interroger ce qu'on entend le plus souvent que j'ai posté cette vidéo. Pour ouvrir une perspective, non pas minimiser, mais relativiser. A chacun ensuite de se faire son idée, de penser mais surtout de ressentir par lui-même.


Observez aussi comme certains d'entre vous, alors que je n'avais même pas exprimé le fond de ma pensée, ont pu rapidement faire un raccourci en me collant une étiquette d'adepte de "théorie du complot", ce qui n'est bien sûr pas le cas. Je ne suis adepte de rien du tout. Je m'interroge, voilà tout. Ce besoin de catégoriser sans chercher à savoir, sans approfondir vraiment, ce besoin d'avoir raison et de pointer du doigt ce que l'on estime être un tort est un automatisme bien humain, que j'ai moi-même parfois aussi. Cet automatisme s'active lorsqu'on a peur, notre perspective se rétrécit et on éprouve alors le besoin de se ranger du côté qui nous fait nous sentir le plus de sécurité, ou le moins de peur, et ce côté est souvent celui qui pour nous représente la voix dominante. Je crois donc qu'il est important de l'accueillir totalement, la peur, bénie soit-elle, car elle nous éclaire beaucoup sur nous dans tous les domaines où elle se manifeste ! Je n'y échappe pas non plus et dois composer comme tout le monde avec elle. Mais il est tout aussi important de ne pas la nourrir exagérément ni de se laisser conduire par elle, car une autre chose qui est sûre aussi, c'est qu'elle nous rend fragiles et vulnérables physiquement, psychiquement et spirituellement. Alors simplement l'observer en souriant, être vigilant, ne pas tomber dans le pour ou contre, car il y a toujours une voie du milieu qui les englobe tous les deux dans un regard d'amour et de lucidité. C'est ce que je m'efforce de vivre et de transmettre au quotidien, je pense que vous le savez !


Pour ceux qui pourraient avoir des doutes sur mon attitude je vous rassure, je respecte le confinement et toutes les précautions à prendre, bien consciente du bon sens et de la responsabilité de chacun dans cette situation, puisqu'on sait peu de choses sur l'évolution de ce virus, nous autant que ceux qui nous dirigent et dont la plupart, je n'en doute pas un instant, font de leur mieux pour nous aider et gérer cette situation sans précédent.

Et c'est là que je voudrais en venir, quelle est notre vraie responsabilité à tous, au-delà des mesures sanitaires et de ce qu'on nous dit, et dont finalement nous ne pouvons guère vérifier les sources par nous-mêmes ? Face à ce qu'on ne peut maîtriser, face à l'inconnu qui nous déstabilise, à quelle source boire ? Je ne sais pas pour vous, mais moi, tout cela a amplifié encore ma soif, ma soif de vérité, ma soif de paix, et donc mon élan vers la mienne, de source, mon désir de me rapprocher de ceux qui écoutent la leur sans pour autant se rendre totalement sourds ni liés à celles qui coulent à l'extérieur.


Et donc, en plus des mesures concrètes citées plus haut et que je respecte, la responsabilité que je choisis de prendre au quotidien est la suivante : peu importe finalement le pourquoi du comment, mais simplement, comment vivre au mieux avec ce qui est là, avec tout ce que cette situation réveille en moi ? Comment mobiliser mes ressources intérieures, spirituelles, pour accueillir tendrement les peurs qui remontent avec ce grand chamboulement de nos vies de tous les jours ? Car oui, des peurs sont bien là en moi, et je n'y échappe pas je l'ai déjà dit. Mais je choisis chaque matin de nourrir la gratitude pour ce repos forcé qui m'invite à les guérir en plaçant mon regard et ma foi toujours plus haut, ce repos forcé qui m'invite à un changement de perspective sur toute ma vie, et plus largement sur le vivre ensemble. Je choisis de faire confiance aussi à mes ressentis profonds, à mon intuition, à ces immenses richesses intérieures plus fortes que toutes les peurs, ces richesses que chacun possède et qui si j'apprends à les suivre de plus en plus, seules peuvent vraiment me guider dans les situations inédites, me faire transcender l'adversité. Les héros dont le parcours de vie est hors du commun, ces héros connus ou inconnus que nous admirons et qui nous ont marqué le plus profondément par leur témoignage, sont toujours ceux qui ont reconnu en eux et mobilisé de toutes leurs forces les ressources spirituelles de l'esprit que nous sommes, pour accomplir des choses qui semblaient impossibles à réaliser avec les seules forces de la personnalité...


Voilà donc pour moi l'enjeu de ce corona-virus : vivre ce confinement comme un couronnement de notre vraie nature. Mettre en pratique tout ce qui peut nous permettre de retrouver intimement sérénité et souveraineté en nous-mêmes, démasquer avec une inlassable tendresse la peur tapie dans nos pensées et nos attitudes, car c'est elle qui rétrécit notre champ de vision et nous rend fragiles. Et lorsque viendra à nouveau le temps de la liberté, incarner un peu plus la royauté de ce que nous sommes tous, se positionner et agir toujours plus concrètement en cohérence avec cela, transformer courageusement dans nos vies ce qu'il y a à transformer, individuellement et collectivement. S'élever au-dessus du regard de la dualité, du bien et du mal, pour épouser le regard du cœur, le regard qui révèle, qui relève et qui rassemble.

A l'extérieur la croissance ralentit, les activités se figent et tout fonctionne en mode minimal. Ce ralentissement peut être une merveilleuse occasion d'accélération de la croissance intérieure, car notre vie intérieure apparaît devant nos yeux et nous ne pouvons plus nous cacher de nous-mêmes ! Pour ma part c'est comme cela que je choisis de le vivre.

En ces temps d'apocalypse (qui signifie "dévoilement"), j'ai toute confiance que la vérité sur tout ce que nous vivons actuellement éclatera un jour, car il ne peut en être autrement. Ainsi vont les choses, rien ne reste définitivement dans le secret, surtout en ce moment. Il n'y a qu'à voir tous les agissements pervers démasqués dans le milieu politique, économique, artistique, sportif, professionnel, etc... ces dernières années.

Et comme tout est lié, en attendant ce moment qui viendra en son heure, tôt ou tard, que la vérité de nos êtres, que la vérité de ce que nous sommes -des êtres spirituels faisant une expérience dans la vie matérielle-, prenne toute sa place dans nos vies ! Et cela, nous seul en détenons le pouvoir, et seulement pour nous-mêmes. L'or ainsi rayonné depuis le cœur de chacun est la lumineuse contagion que je souhaite à toutes et tous, pour un monde renouvelé et trempant un peu plus ses racines dans le ciel...


Belle journée à chacun d'entre vous. Je vous souhaite le meilleur en ce printemps, ce printemps de l'être...


Laure



19 vues

2020 - Site Wix par Laure Charrin